La lettre d'information Numéro 2014 - 26 

27 juin 2014 
Toutes les semaines, la lettre d'information diffuse aux abonnés une sélection des informations parues dans les pages d'actualité du site au cours des semaines précédentes.

Au sommaire de ce numéro


Transmettre des savoir faire en péril & valoriser l’architecture traditionnelle
Un stage d'apprentissage du piquage de genêt et de pose de lauze du 25 au 30 août 2014
à l'occasion d'un chantier de sauvegarde de la ferme de Clastre à Sainte Eulalie (07510)

Au Genestou, Borée, Ardèche
Les 4es rencontres Montagne, Ouvre-Toi !
28 et 29 juin 2014

Au Cheylard (Ardèche)
Sixième festival d’orgue de barbarie
5 et 6 juillet 2014

Orion de l'Adreyt
Chanter ? Yes we can !
STAGE CHANT 2014
du lundi 4 au samedi 9 août

Communiqué du Centre Haroun Tazieff.
Le Mézenc, territoire en gestation ou à l'origine de la culture européenne ?
De la grotte Chauvet-Pont-d'Arc à la réforme territoriale.

Après le "coup de gueule" des éleveurs
La présence du loup en montagne ardèchoise...
... simples questions

Médiathèque des Boutières (Ardèche)
Lecture pour les bébés
28 juin 2014

Festival de Joyeuse (Ardèche)
4° édition du festival du film artisanal et audacieux
du 1 au 6 juillet 2014

Association pour la Préservation des Paysages Exceptionnels du Mézenc
Programme de l’été
Randonnées et exposition

Se ressourcer en montagne ardéchoise
Stage Qi Gong Tir à l'arc Randonnée
du 23 au 26 août 2014

Découvrir le PATRIMOINE du MASSIF du MEZENC avec la BALADE du LUNDI de SAINTE-EULALIE
LE BOIS de CUZE, de l'AREILLADOU au SUC des PLANETTES
LA BALADE du LUNDI 30 JUIN 2014

Exposition à Saint Cirgues en Montagne
No kill en Nouvelle Zélande
le collectif Oeil de Terres présente

Entre l’art et l’histoire
La grotte Chauvet patrimoine mondial
Quel en sera le développement ?

Pour les associations des Boutières
Forum des associations
Inscription avant le 24 août 2014

 

communiqué
CULTURE ET PATRIMOINE



Transmettre des savoir faire en péril & valoriser l’architecture traditionnelle
Un stage d'apprentissage du piquage de genêt et de pose de lauze du 25 au 30 août 2014
à l'occasion d'un chantier de sauvegarde de la ferme de Clastre à Sainte Eulalie (07510)


 
L’association LIGER – la Loire en latin – a pour objet la sauvegarde et la valorisation de l'architecture traditionnelle, et des paysages du Pays des sources de la Loire.

En 1980, Liger est devenu propriétaire de la ferme de Clastre, au coeur du village de Sainte-Eulalie, berceau de la Loire. Cette ferme, ancienne chaumière, autrefois prieuré bénédictin, est couverte pour sa partie habitation en lauze de phonolithe, caractéristique du massif Mézenc-Gerbier ; et en genêt sur sa partie étable et fenil. Une magnifique prairie de montagne complète le site, véritable écrin pour la chaumière, sur laquelle Liger propose un jardin botanique.

Classée Monument Historique, la ferme de Clastre est l’une des dernières chaumières au toit de genêt du Plateau Ardéchois et reste la seule au sein d’un village. Après trois années d’efforts, la couverture végétale a retrouvé son lustre d’antan. Un entretien annuel est cependant nécessaire sur la partie en genêt de la toiture et le couvert en lauze doit faire l’objet d’une campagne de rénovation.

Les toitures en genet, si singulières, attachantes et émouvantes, sont en passe de disparaître. Ces dernières étaient des centaines dans cette région au début du XXe siècle, seule une dizaine dressent encore leur toit pointu vers le ciel aujourd'hui, et une trentaine, dont la charpente demeure, sont couvertes en bac acier ou d'autres matériaux. Le savoir-faire des « maîtres piqueurs de genêt » n'est plus détenu que par quelques-uns souvent âgés.

Quant aux toitures de lauze, si du côté Haute-Loire du massif du Mézenc, plusieurs artisans perpétuent le savoir-faire, côté Ardèche la situation est plus critique.

Il est temps de transmettre les gestes et les techniques légués par nos anciens, de sensibiliser à ce patrimoine commun qui peut être un atout pour son développement touristique. Liger vous propose ainsi un stage d’apprentissage, à ces techniques du lundi 25 au samedi 30 août 2014.

Ce stage s’adresse largement à
- des propriétaires de bâtisses traditionnelles couverte en lauze ou en genêt, ou d'anciennes chaumières possédant encore leur charpente d’origine couverte en tôles ou autres bac-acier,
- des artisans désireux de proposer des expertises liées aux toitures traditionnelles (maçons, couvreurs, menuisiers,...), des professionnels souhaitant diversifier leur activité
- des étudiants en architecture et architectes,
- des passionnés des vieilles pierres,
- des employés de communes devant faire face à l'entretien de toitures traditionnelles.

Les inscriptions doivent parvenir à l'association avant le 28 juin.

Le stage sera encadré par un ancien maître piqueur de genêt et par un lauzeur professionnel ainsi que par les membres de l’association Liger.
Les 450 m2 de toiture de la ferme de Clastre seront le terrain de jeu des stagiaires qui apprendront aussi à couper le genêt et à tailler la lauze.

Des soirées à thèmes, une visite guidée du jardin botanique, une visite de chantier, une soirée d'échanges sur les enjeux liées à la préservation de ce patrimoine architectural (le vendredi 29) seront également proposées au fil de la semaine. Ces animations sont ouvertes au public.

Le programme détaillé et le bulletin d'inscription du stage est en pièce jointe et téléchargeable sur le site internet de l'association..

Nous vous espérons nombreux à Clastre cet été pour participer à la sauvegarde de ces savoir-faire afin de les léguer aux générations futures.

Laurent Haond, Président de Liger

Le stage bénéficie du soutien de la fondation Hèrmes et de nombreux partenaires ; chambres des métiers, PNR des Monts d’Ardèche, collectivités, associations...

EN SAVOIR PLUS :

http://liger-ardeche.com/

Information déposée par Sophie Maneval ( lui écrire )



communiqué
EVENEMENTS



Au Genestou, Borée, Ardèche
Les 4es rencontres Montagne, Ouvre-Toi !
28 et 29 juin 2014


 
Deux journées festives mettant en lumières le massif du Mézenc, ses richesses naturelles et humaines et son accessibilité.

Ouverture dès 14 h le samedi 28 juin, inauguration à 15 h.
Entrée libre, participation pour tout les ateliers : 2 €

Au programme :

- Ateliers sportifs, créatifs, culturels, scientifique et ludiques, marché de producteurs, restauration sur place.
- Vidéo-conférence débat : l’épopée d’Haroun Tazieff, une aventure actuelle, par son fils et par un de ses anciens équipiers.
- Conférence et présentation de « l’Ère du Chier de Borée » par ses créateurs Fabienne et Serge Boyer.
- Espace de réflexion : table ronde autour de l’identité du massif Mézenc-Gerbier.
- Animation musicale, espace jeunes enfants, expositions, maquillage...
- Samedi soir : spectacle musical « Erwan, la larme de lune et la graine de musique »

Informations
Art'Borée Sens
07310 Borée
04 75 65 43 25

PIECE JOINTE :

Programme

Information déposée par Jean-Claude Ribeyre ( lui écrire )



communiqué
ACTIVITES DE LOISIRS



Au Cheylard (Ardèche)
Sixième festival d’orgue de barbarie
5 et 6 juillet 2014


 
Au Cheylard, les « Pontonniers de la Basse Ville » organisent les 5 et 6 juillet leur 6ème festival d’orgues de Barbarie.

Cette année, 28 tourneurs seront dans les ruelles : orgues à flûte ou à anches, pneumatiques ou mécaniques et surprise … un cor des Alpes.
Ils viennent des 4 coins de France mais aussi de Suisse et de Belgique.

En flânant dans le vieux quartier (de 14 h à 19 h) vous serez séduits par les chanteurs et chanteuses qui interprètent avec talent les chansons du patrimoine français.
Vous pourrez aussi : rencontrer Arthur au coin d’une rue, visiter l’exposition « 150 ans de musique mécanique » ( toutes les animations sont gratuites), déguster des crêpes, faire maquiller les enfants, vous rafraîchir à la buvette …

Fidèles à eux mêmes, les « Pontonniers » vous accueilleront avec plaisir durant ces 2 jours."


PIECE JOINTE :

Inscription

Information déposée par Jean-Claude Ribeyre ( lui écrire )



communiqué
ACTIVITES DE LOISIRS



Orion de l'Adreyt
Chanter ? Yes we can !
STAGE CHANT 2014
du lundi 4 au samedi 9 août


 
Découvrir, analyser, développer sa voix
Six jours de travail vocal adapté à chacun, en séances individuelles et en groupe.
Coaching vocal et travail du répertoire avec un pianiste (tous styles).
Le stage comprend également un travail corporel afin de libérer ou d’améliorer sa voix.
Chanter en pleine nature et, lors des temps libres, profiter du site exceptionnel d’Orion de l’Adreyt, au coeur de l’Ardèche Verte, ainsi que de la piscine, du sauna ou de la présence des chevaux.
Des séances de sophrologie en lien direct avec le travail vocal sont également proposées.
Stage 400€. Pension complète 210€

Orion de l’Adreyt - 07410 Vaudevant
Tél.: 04 75 06 05 90

EN SAVOIR PLUS :

http://orion07.free.fr

PIECE JOINTE :

stage chant

Information déposée par Rose Poisson ( lui écrire )



communiqué
TERRITOIRE(S)



Communiqué du Centre Haroun Tazieff.
Le Mézenc, territoire en gestation ou à l'origine de la culture européenne ?
De la grotte Chauvet-Pont-d'Arc à la réforme territoriale.


 
Par la gauche ou par la droite, la France sera restructurée en fonction du développement de mégapoles concurrentielles au plan européen et mondial. Le paysage français de 2030 se joue aujourd'hui. Ces aires urbaines colossales vont bouleverser la politique foncière, l'économie, la culture et le lien social jusqu'à deux cents kilomètres de leurs centres.
Le massif du Mézenc, jusqu'ici pays de confins, va se trouver au cœur d'une région polarisée par l'agglomération lyonnaise en même temps qu'il se trouvera dans l'axe d'accès de Clermont-Ferrand au port de Marseille. A une heure de Saint-Etienne, le Mézenc va jouer une carte verte de très haute qualité pour le repos des cohortes de guerriers de la technocratie financière, de l'ingénierie du virtuel. Le tissu traditionnel des campagnes, déjà bien entamé par la politique agricole européenne, le démantèlement de l'industrie et la "mise aux normes" de l'artisanat, fera peu à peu place à de vastes espaces de villégiatures, reposoirs d'employés et de boss stressés, équipés d'écoles et de services de proximités interconnectés pour une gestion et un contrôle centralisé de cette géographie du meilleur des mondes.

La refonte des communautés de communes et la suppression des petites mairies en sera la première étape, contemporaine de la fusion des régions.

La restitution de la grotte Chauvet dans la Caverne de Pont-d'Arc qui sera inaugurée l'an prochain, ouvrira le monde à la découverte de ce que fut la civilisation précisément au moment où le monde, l'Europe et la France s'apprêtent à tourner définitivement le dos à ces racines, à ses racines.

Sur le Mézenc, une idée est née de cette perspective :

L'idée : inviter les habitants à exprimer leur sentiment d'appartenance à un territoire par l'écriture, la photo, le dessin, la peinture, la sculpture, à partager cette expérience, à en collecter les productions pour constituer un fonds documentaire à explorer et exploiter collectivement, avec le soutien de professionnels des divers modes d'expression, artisans et artistes.

Le nom d'un tel projet ? Votre environnement est-il un paysage, votre territoire vous concerne-t-il ? Et nos voisins, qu'en disent-ils ?

L'objectif général : penser ensemble, et par l'action, le territoire comme rencontre quotidienne d'identités locales porteuses d'universel, à l'heure des grandes stratégies territoriales européennes structurées par les mégapoles en gestation.

Le territoire : le massif du Mézenc-Gerbier. Le Mézenc exerce une force d'attraction d'ordre identitaire très puissante au-delà de ses pentes, s'estompant inégalement selon les azimuts jusqu'à environ 70 km du dipôle Mézenc-Gerbier-de-Jonc. Mais le sentiment d'appartenance à ce territoire reste rentré et ne rayonne guère.

Il n'y a aucune représentation collective manifeste de ce "territoire Mézenc".
Quelles représentations avons-nous, les habitants ont-ils, des transitions avec les espaces voisins ?
Comment les habitants des espaces voisins se perçoivent-ils et perçoivent-ils le Mézenc-Gerbier ?

La vie dans le territoire : ces questions sont culturelles, confrontent et fusionnent traditions et ruptures, pratiques sociales et économiques. Le lien culturel crée le lien social. Il n'y a pas de liens sociaux qui ne soient producteurs d'échanges économiques, même quand ceux-ci ne sont pas identifiés ni quantifiés.

La philosophie : ce sont les habitants qui sont les producteurs du rayonnement du territoire.

La méthode : mettre en réseau les personnes dynamiques, enthousiastes, pour lancer le projet.

La mise en route : constituer un comité de pilotage. Choisir quelques lieux où démarrer la pratique. Identifier les ressources pour démarrer.

L'idée sera débattue lors du 4 è festival " Montagne, Ouvre-toi ! ", à Borée les 28 et 29 juin, elle est soutenue par le Parc naturel régional des Monts d'Ardèche et le Contrat de Développement Durable Rhône-Alpes-Valence-Drôme-Ardèche centre ( CDDRA – Valdac ).

Frédéric Lavachery.

Chaudeyrolles, le 20 juin 2014.

EN SAVOIR PLUS :

http://tazieff.fr/

Information déposée par Frère Maximilien-Marie ( lui écrire )



LIBRE POINT DE VUE



Après le "coup de gueule" des éleveurs
La présence du loup en montagne ardèchoise...
... simples questions


 
C'est un débat récurrent, il alimente des polémiques, il fait la une de quotidiens régionaux, il soulève des réactions passionnées : la présence du loup sur la montagne ardéchoise...

Un fait est absolument certain : UN loup a été photographié, dans la nuit du 12 avril 2013, sur le territoire de la commune du Cellier du Luc (photo publiée en illustration de cet article).

En dehors de cette seule photographie d'un unique animal, je me demande (et je demande autour de moi), si l'on possède d'autres preuves indubitables de la présence du loup sur la montagne ardéchoise...
Y a-t-il des naturalistes, des garde-chasse, des observateurs impartiaux, des membres des sociétés de protection de la nature et des animaux, des chasseurs... etc., qui peuvent apporter des PREUVES CERTAINES de la présence du loup ? Et peuvent-ils dire, si leur réponse est affirmative, s'il s'agit d'individu(s) isolé(s) ou de meute(s) ?

Ce vendredi matin 20 juin 2014 la polémique faisait rage sur les ondes et sur la page Facebook d'une radio locale - en l'occurrence France Bleu Drôme-Ardèche - , après que des éleveurs sont allés déposer des cadavres de brebis égorgées devant la permanence de la députée Sabine Buis à Aubenas, jeudi soir 19 juin : il y aurait eu une attaque de loup(s) sur le territoire de la commune d'Usclades et Rieutord, ce serait la sixième en quinze jours et une quinzaine de bêtes auraient été tuées.
Les propos des éleveurs interrogés montrent une grande colère, certains - sur un ton vraiment menaçant - promettent des actions violentes de leur part si le loup n'est pas absolument éradiqué de nos territoires.

Sans aucun esprit de polémique, mais en essayant de regarder les choses avec du recul et de la sérénité, je me permets simplement de poser quatre questions :

- Question 1 :
Peut-on et doit-on attribuer au loup toutes les attaques de troupeaux ?
Si certains éleveurs répondent par l'affirmative, d'autres éleveurs affirment que beaucoup d'attaques sont le fait de chiens errants ; c'est en particulier le cas d'une femme éleveur de la Drôme qui a eu pourtant trente bêtes tuées en 2013 et qui est catégorique : il ne s'agit pas de loups...

- Question 2 :
Le loup attaque pour se nourrir et uniquement pour se nourrir. Si donc le loup attaque pour se nourrir, cela signifie qu'il dévore la bête, et pas qu'il la laisse entière après l'avoir égorgée... Ma question est donc : pourquoi sont-ce des cadavres NON DEVORES, mais SEULEMENT EGORGES que les éleveurs apportent comme "preuves" des prétendues attaques de loups ?

- Question 3 :
Evidemment, c'est la question - je le reconnais - de quelqu'un qui ne connaît pas grand chose à l'élevage... mais si je la pose c'est justement pour qu'on m'explique afin que je sois mieux instruit. Voici donc : pourquoi les éleveurs laissent-ils leurs troupeaux dehors la nuit, et sans surveillance ?
Pendant des siècles le plus élémentaire bon sens faisait que les troupeaux étaient a) gardés par des bergers accompagnés de chiens, et b) rentrés dans des bergeries la nuit... Alors pourquoi n'en est-il plus ainsi ?

- Question 4 :
Le loup existe dans d'autres zones d'élevage, en France et en plusieurs autres pays d'Europe. Les éleveurs ardéchois savent-ils comment cela se passe dans ces autres régions françaises d'élevage, dans ces autres contrées européennes ? Sont-ils au courant des mesures qui existent concrètement pour la protection des troupeaux, les indemnisations (réelles et non négligeables) qui compensent la perte d'animaux dont il est avéré qu'ils ont été tués par les loups ?

Question(s) subsidiaire(s) :
N'y aurait-il pas dans cette question de la présence du loup une espèce d' "imaginaire collectif" qui - dans beaucoup de cas - remplacerait l'analyse objective et raisonnée des faits certains ?
Notre culture, depuis l'enfance, est tissée de contes et de légendes dans lesquelles abondent "grands méchants loups" et "loups garous", cela n'influence-t-il pas bien des peurs des adultes et bien des fantasmes ?
Le 30 juin 1764, il va donc y avoir exactement 250 ans dans quelques jours, fut dévorée au coucher du soleil au village des Hubacs - paroisse de Saint-Étienne-de-Lugdarès - Jeanne Boulet, âgée de 14 ans : elle est la première victime officielle du "monstre" entré dans l'histoire sous le nom de "Bête du Gévaudan". La majorité des historiens sérieux qui ont étudié l'affaire (et qui continuent de l'étudier) ne croit pas que ces atrocités furent le fait d'un loup, mais incline plutôt à penser qu'il se serait agi d'un tueur en série particulièrement cruel... Néanmoins, les loups ne continuent-ils pas à faire les frais de ces terribles évènements ?

Information déposée par Frère Maximilien-Marie ( lui écrire )



communiqué
EDUCATION



Médiathèque des Boutières (Ardèche)
Lecture pour les bébés
28 juin 2014


 
Lecture Bébés-lecteurs

La médiathèque des Boutières à Saint Martin de Valamas (communauté de communes Val’Eyrieux) organise une lecture pour les bébés sur le thème :

"La famille" ;

le samedi 28 Juin à 10h30 pour les enfants de 0 à 4 ans et leurs parents

Entrée gratuite

Informations : 04-75-30-63-95

Information déposée par Jean-Claude Ribeyre ( lui écrire )



communiqué
ACTIVITES DE LOISIRS



Festival de Joyeuse (Ardèche)
4° édition du festival du film artisanal et audacieux
du 1 au 6 juillet 2014


 
L’association « Joyeuse Audace Cinéma » organise le 4ème Festival du Film Artisanal et Audacieux qui aura lieu à Joyeuse du vendredi 4 juillet à 20 h au dimanche 6 juillet au soir. Avec une période « off » du 1er au 5 juillet qui verra des projections hors sélection, des conférences, tables rondes et rencontres.

Le réalisateur Jean-Pierre Mocky sera le président du jury du 4e Festival du film Artisanal et Audacieux de Joyeuse.

Programme

Téléphone : 0630353220

Information déposée par Jean-Claude Ribeyre ( lui écrire )



communiqué
ACTIVITES DE LOISIRS



Association pour la Préservation des Paysages Exceptionnels du Mézenc
Programme de l’été
Randonnées et exposition


 
L'APPEM présente son programme d'activités d'été.

Il comporte :

2 randonnées :

- Samedi 5 juillet 2014 de 14 h 30 à 16 h (avant l'AG annuelle de l'association à 16 h 30) : randonnée aux narces et à la cascade de Chaudeyrolles.
Accompagnateurs : Christian GIROUX et Frédéric LAVACHERY.
Rendez-vous à la Maison du Fin gras à Chaudeyrolles

- Dimanche 20 juillet 2014 de 15 H à 18 H : balade des trois fermes au Gerbier des Joncs co-organisée avec l'association Oustaou Vellavi.
Accompagnateurs : Frédéric LAVACHERY et Jean PESTRE;
Rendez-vous : Ferme Philip à Sainte-Eulalie.

Une 4ème exposition annuelle "Mézenc exceptionnel" consacrée au paysage et à l'habitat.
Quatre architectes en Mézenc : Laurent BECHETOILLE , Robert FALARZ, Claude PERRON et Jean PESTRE.
Exposition de dessins et aquarelles co-organisée avec Oustaou Vellavi.
Exposition du samedi 2 août au dimanche 10 août à la mairie des Estables.
Ouverture de 10 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30.

Association pour la Préservation des Paysages Exceptionnels du Mézenc (APPEM)

PIECE JOINTE :

Dépliant

Information déposée par Jean-Claude Ribeyre ( lui écrire )



communiqué
SANTE, ACTION SOCIALE



Se ressourcer en montagne ardéchoise
Stage Qi Gong Tir à l'arc Randonnée
du 23 au 26 août 2014


 
L’association Art’Borée Sens organise un stage « Se ressourcer en Ardèche » (Qi Gong, tir à l’arc, randonnée) du 23 au 26 août 2014.

Informations Pratiques : Séjour de 4 jours et 3 nuits du 23 au 26 août 2014
Réunion d'accueil le premier jour à 9 h, fin de la session le dernier jour à 17h.
Possibilité d'accueil le 22 au soir.

Public : 12 adultes aptes à la promenade pédestre. Équipement : tenue de sport, semelles plates et souples pour le Qi Gong, chaussures de marche. Borée se situe à plus de 1100m d'altitude. Il convient donc de prévoir des vêtements chauds, même si c'est l'été !

Repas et hébergement : les repas sont réalisés à partir de produits locaux issus d'une agriculture respectueuse de l'environnement. (Prendre contact pour les régimes particuliers).

L'hébergement offre des chambres pour une ou deux personnes dans un Centre d' Hébergement Collectif.

Renseignements complémentaires :
Art'Borée Sens Molines 07310 BORÉE
04.75.65.43.25

PIECE JOINTE :

Dépliant

Information déposée par Jean-Claude Ribeyre ( lui écrire )



communiqué
CULTURE ET PATRIMOINE



Découvrir le PATRIMOINE du MASSIF du MEZENC avec la BALADE du LUNDI de SAINTE-EULALIE
LE BOIS de CUZE, de l'AREILLADOU au SUC des PLANETTES
LA BALADE du LUNDI 30 JUIN 2014


 
La BALADE du LUNDI 30 JUIN 2014 nous emmène faire le tour du BOIS de CUZE, de l’AREILLADOU (1448m) aux PLANETES (1344 m).
Sur la commune de LACHAMP-RAPHAËL, partant du petit stationnement de la D354, entre le chemin de la Péruchelle et celui de Guimes, juste avant le transformateur EDF, la balade nous fera découvrir le sommet du Suc de l’AREILLADOU, puis le sentier de crête vers le rocher de la TÊTE de CHIEN et le Suc des PLANETTES par la ruine de COUFOURDE. Retour par CUZE.
Panoramas exceptionnels et landes sauvages.
8kms, tous terrains faciles, pour tous.

RV : 13h30 à l’EGLISE de SAINTE-EULALIE .
Eco voiturage jusqu’à Lachamp-Raphaël, stationnement de la D354, entre le chemin de Peruchelle et celui de Guimes. Retour vers 18h30.
La BALADE du LUNDI de SAINTE-EULALIE, est LIBRE, GRATUITE et OUVERTE à TOUS.

Contact : p.pierret@wanadoo.fr .
Tel : 04 75 38 88 72.
Programme annuel et annonce hebdomadaire par courriel, sur demande, à cette adresse.
Portable : 06 48 51 80 72.

PIECE JOINTE :

L'AFFICHE de la BALADE

Information déposée par Pascal Pierret ( lui écrire )



communiqué
CULTURE ET PATRIMOINE



Exposition à Saint Cirgues en Montagne
No kill en Nouvelle Zélande
le collectif Oeil de Terres présente


 

La bibliothèque municipale dans le cadre de l'animation culturelle du village organise une exposition intitulée: «  Pêche no kill en Nouvelle Zélande »
C'est le photographe Henri Pol, bien connu des Saint Cirguois, du collectif ardéchois « Oeil de Terres » qui a accompagné son ami Zarn pêcheur et globe-trotteur en Nouvelle Zélande pour photographier au fil des rivières et des lacs,la pêche à la mouche no kill c'est à dire sans tuer le poisson attrappé et en le relachant.
Cette exposition de photographies sera visible du 7 au 14 juillet de 14 h 00 à 18h30 à la salle Pierre Basset. L'entrée est gratuite.

Information déposée par Jacqueline Testud ( lui écrire )



communiqué
LIBRE POINT DE VUE



Entre l’art et l’histoire
La grotte Chauvet patrimoine mondial
Quel en sera le développement ?


 
La grotte de Chauvet-Pont-d'Arc avec son écrin paysager naturel dans le bassin hydrogéologique dominé par l'arche naturelle du Pont d’Arc vient d'entrer au patrimoine mondial de l'Unesco.

Les plus anciennes peintures rupestres de l'humanité sont en Ardèche, elles sont éblouissantes.

L'image du territoire ardéchois va-t-elle prendre une profondeur nouvelle par la grâce de la première image du monde ?

Le prestige, à quoi ça sert et à qui ? Comment s'en servir ?

Quel est le public visé ? Des visiteurs de musée ou une population vivaroise qui pourra proposer à ses voisines de France, d'Europe et du monde de venir explorer nos racines communes pour en découvrir la vivacité dans le patrimoine local ?

Démarche de prestige ou la démarche d'éducation populaire ?

Lire la suite en suivant le lien ci-dessous (pièce jointe).

PIECE JOINTE :

Lire la suite

Information déposée par Jean-Claude Ribeyre ( lui écrire )



communiqué
VIE ASSOCIATIVE



Pour les associations des Boutières
Forum des associations
Inscription avant le 24 août 2014

L'Office de Tourisme des Boutières organisera cette année le forum des associations qui aura lieu :

le vendredi 29 août 2014 de 17 h 30 à 19 h 30

à la salle polyvalente (ancien moulinage), quartier du Pont à St Martin de Valamas.

Ce forum est ouvert à toutes les associations situées sur les communes de l’ancienne Communauté de communes des Boutières.

Nous espérons vous compter parmi nous afin de montrer la richesse de notre vie associative et que ce soit l'occasion d'échanger entre les différentes associations.

Le verre de l'amitié clôturera cette journée.

Merci de retourner le bulletin d'inscription ou de nous confirmer votre présence avant le 24 août 2013 à l'Office de Tourisme des Boutières

au 04.75.64.80.97
ou par mail

PIECE JOINTE :

Bulletin d'inscription

Information déposée par Jean-Claude Ribeyre ( lui écrire )


X*X*X*X*X*X